Le site du lycée Pierre de Coubertin à Calais
Vous êtes ici : Accueil » Pédagogie » SVT » Quelques informations sur l’enseignement des SVT au lycée

Quelques informations sur l’enseignement des SVT au lycée

D 9 juillet 2015     H 14:22     A     C 0 messages


1. Que ferez-vous en SVT pendant votre année de 2nde ?
Au lycée, les Sciences de la vie et de la Terre sont une voie de motivation et de réussite pour la poursuite de la formation scientifique après le collège et la préparation à l’enseignement supérieur ; elles participent également à l’éducation en matière de santé, sécurité, environnement, de tout élève qui choisira une orientation vers des filières non scientifiques.
La discipline vise trois objectifs essentiels  :
- aider à la construction d’une culture scientifique.
- participer à la formation de l’esprit critique et à l’éducation citoyenne.
- préparer les futures études supérieures de ceux qui poursuivront sur le chemin des sciences et, au-delà, les métiers auxquels il conduit ; aider par les acquis méthodologiques et techniques ceux qui s’orienteront vers d’autres voies.

Pour atteindre ces objectifs, les programmes s’articulent autour de trois grandes thématiques qui, dans une large mesure, ne sont pas indépendantes.

a) La Terre dans l’Univers, la vie et l’évolution du vivant.

Il s’agit de montrer – dans le cadre des domaines propres aux sciences de la vie et de la Terre – que la science construit, à partir de méthodes d’argumentation rigoureuses fondées sur l’observation du monde, une explication cohérente de son état, de son fonctionnement et de son histoire.

b) Enjeux planétaires contemporains.

Il s’agit de montrer comment la discipline participe à l’appréhension rigoureuse de grands problèmes auxquels l’humanité d’aujourd’hui se trouve confrontée.

c) Corps humain et santé.

Centrée sur l’organisme humain, cette thématique permet à chacun de comprendre le fonctionnement de son organisme, ses capacités et ses limites. Elle prépare à l’exercice des responsabilités individuelles, familiales et sociales.

2) En 1ère L et 1ère ES, des épreuves anticipées en fin de 1ère :

En première L et ES, une épreuve commune avec les sciences physiques de 1h30 coefficient 2. Cette épreuve se décompose en 3 parties :

a) Partie 1 portant sur l’un des deux thèmes communs aux sciences de la vie et de la Terre et aux sciences physiques et chimiques : « Représentation visuelle » ou « Nourrir l’humanité »

L’évaluation porte sur les acquis de ces deux disciplines. Cette partie est notée sur 8 points.
L’élève doit présenter une argumentation scientifique. Il fait preuve d’esprit critique. Dans ce cadre, il est amené à mobiliser ses connaissances. Cette réflexion prend la forme d’un commentaire rédigé et s’appuie sur un à trois documents, supports du questionnement et de la construction des éléments de réponse.

b) Partie 2 portant sur l’un des deux thèmes suivants :
- Le thème spécifique aux sciences physiques et chimiques, « Le défi énergétique ».
- Le thème commun aux sciences de la vie et de la Terre et aux sciences physiques et chimiques qui n’a pas fait l’objet de la question de la première partie.

L’évaluation porte sur les acquis de sciences physiques et chimiques. Cette partie est notée sur 6 points.

c) Partie 3 portant sur l’un des deux thèmes suivants :
- Le thème spécifique des sciences de la vie et de la Terre, « Féminin/masculin ».
- Le thème commun aux sciences de la vie et de la Terre et aux sciences physiques et chimiques qui n’a pas fait l’objet de la question des deux précédentes parties.

L’évaluation porte sur les acquis des sciences de la vie et de la Terre. Cette partie est notée sur 6 points.

3) Les SVT au bac S : en 1ère et T S
Une épreuve obligatoire en Terminale S
- Coefficient 6
OU
- Coefficient 8 pour les candidats ayant choisi cette discipline comme enseignement de spécialité.
Les programmes du cycle terminal de la série scientifique du lycée précisent que les enseignements de sciences de la vie et de la Terre s’organisent autour des grandes étapes de la démarche scientifique. Les activités expérimentales y occupent une place importante et permettent aux élèves d’acquérir des compétences spécifiques à cette démarche qui doivent être évaluées.
C’est pourquoi l’évaluation des compétences expérimentales est intégrée dans l’épreuve de sciences de la vie et de la Terre du baccalauréat en série S.

L’épreuve de sciences de la vie et de la Terre comporte deux parties :
Première partie : épreuve écrite de sciences de la vie et de la Terre

Durée : 3 h 30 - Notée sur 16 points.
Cette épreuve a pour objectif de valider la maîtrise des compétences acquises dans le cadre du programme de la classe de terminale. L’ensemble de l’épreuve écrite s’appuie sur la totalité du programme. Elle est constituée de deux parties, la seconde étant composée de deux exercices distincts.
Partie 1 : Cette partie permet d’évaluer la maîtrise par le candidat des connaissances acquises. Le questionnement peut se présenter sous forme de question de synthèse et/ou de QCM. Il prend éventuellement appui sur un ou plusieurs documents. Cette partie est notée sur 8 points.
Partie 2  : Cette seconde partie de l’épreuve écrite permet d’évaluer la pratique du raisonnement scientifique et de l’argumentation. Elle est subdivisée en deux exercices :
- Le premier exercice permet d’évaluer la capacité du candidat à raisonner dans le cadre d’un problème scientifique proposé par le sujet, en s’appuyant sur l’exploitation d’un nombre réduit de documents. Le questionnement peut être formulé de façon ouverte ou sous forme de QCM.
Ce premier exercice est noté sur 3 points.
- Le second exercice permet d’évaluer la capacité du candidat à pratiquer une démarche scientifique dans le cadre d’un problème scientifique à partir de l’exploitation d’un ensemble de documents et en mobilisant ses connaissances. Le questionnement amène le candidat à choisir et exposer sa démarche personnelle, à élaborer son argumentation et à proposer une conclusion.
Ce second exercice est noté sur 5 points.
Pour les candidats qui n’ont suivi que l’enseignement obligatoire, le second exercice de la seconde partie de l’épreuve peut porter ou non sur la même partie du programme que le premier exercice.
Pour les candidats ayant choisi la spécialité sciences de la vie et de la Terre, cet exercice porte sur l’un des thèmes du programme de spécialité.

Deuxième partie : épreuve pratique d’évaluation des compétences expérimentales
Durée : 1 heure - Notée sur 4 points

L’évaluation des compétences expérimentales a lieu dans le courant du troisième trimestre, dans le cadre habituel de formation de l’élève.

Le jour de l’évaluation, les élèves tirent au sort une situation d’évaluation parmi celles retenues par l’établissement.
Les élèves ayant choisi l’enseignement de spécialité peuvent avoir à réaliser une activité spécifique de l’enseignement de spécialité ou bien une activité appartenant à une partie du programme du tronc commun.
Quatre points sont évalués au cours des ECE :
• concevoir une stratégie pour résoudre une situation problème.
• mettre en œuvre un protocole de résolution pour obtenir des résultats exploitables.
• présenter les résultats pour les communiquer.
• exploiter les résultats pour répondre au problème posé.